Caroline

Ayurveda et yoga, un nouveau départ…





Un matin, il y a 7 ans, un nouveau chemin se dessinait devant moi : Je décidais de partir 2 mois en Inde pour découvrir l’ayurveda. Ce voyage fût très éprouvant, bouleversant.
À mon retour je ne voulais plus aller en Inde mais par contre j’était sur de vouloir me former à l’Ayurveda.
Il s’était passé quelque chose en moi, une graine était plantée ; elle commença à germer dès mon arrivée en France. Désormais j’allais enfin écouter les aspirations profondes de mon âme et essayer de vivre en harmonie avec la nature.
Le premier changement : prendre soin de mon corps en modifiant mon alimentation et mon rythme de vie.  
J’ai longtemps travaillé dans le domaine de l’hôtellerie et de la musique. Deux métiers stressants qui m’ont amené à pratiquer le yoga. Au début, je le pratiquais comme une gymnastique, sans vraiment me poser de question et sans la conscience réelle du yoga.
Plus j’évoluais dans ma pratique, plus je ressentais des effets sur mon mental, mes émotions, la relation aux autres… une transformation profonde opérée en moi et sur la vision que j’avais de la vie. J’ai commencais à me documenter, poser des questions, assister à des conférences etc.
Au fil des rencontres et des échanges, j’ai eu envie de comprendre l’essence de cet enseignement empirique. J’ai décidé de me former au viniyoga. Formation que je poursuis actuellement. 
Grâce à l’ayurveda et au yoga,j’apprends me connaître, ,j’accueille mes émotions au lieu d’aller contre, j’apprends à évoluer avec la nature, à aimer toutes les saisons, en profitant des antidotes que chacune d’entre elle nous offre.
Bien plus que de simples formations, aujourd’hui, elles font parties intégrante de mon quotidien et m’invitent à explorer davantage les mystères de la vie. Elles m’apportent une joie profonde, de la bienveillance et de la tolérance, une meilleure santé physique et émotionnelle, qu’il s’agisse de ma pratique personnelle ou de celle que je partage avec les gens que je reçois.

 J’explore s’en cesse ce de nouveaux outils qui me semblent essentiels à mon développement personnel, spirituel et professionnel, (cercle de femme, massage sonore, danse libre, marmathérapie).
La thérapie par la voix et l’écriture en font parties et je vais commencer à les intégrer dans mon approche thérapeutique par le yoga du son très prochainement. 
La nature est ma muse et je me connecte à elle dès que je peux. 
Une chose est sûre : chaque saison nous apporte simplement tout ce dont notre corps à besoin pour s’équilibrer. 
Quel beau cadeau n’est-ce pas ? Je vous invite à ouvrir ce présent à chaque instant dès que le jour se lève.

J’ai choisi le nom Samana pour mon accompagnement car en sanskrit il est traduit par Harmonie, Équilibre. Tout ce que le Yoga et l’Ayurveda m’apporte au quotidien. Ce terme est aussi le nom d’un des 5 souffles vitals selon le yoga, le souffle du milieu, de la digestion. Selon l’Ayurvéda, l’équilibre est obtenu et conservé par une bonne digestion (émotionnelle et physiologique). Cet état de bien-être nous permet de vivre en santé profonde.

Mes formations : 

Ayurveda : 

Je pratique dans la Drôme depuis 5 ans. Ma formation en Ayurveda est reconnue par Ayurveda France. J’ai été formée par Leila Amara et Vincent Maréchal praticiens en France depuis plus de 25 ans. Je continue à me former chaque année pour vous accompagner le mieux possible dans nos suivis ayurvédique.

Yoga : 

Je me forme sur Grenoble dans l’école de Viniyoga créee par Claude Maréchal.

Krishnamacharya et son fils T.K.V. Desikachar

Claude Maréchal a reçu un enseignement direct de T.K.V.Desikachar, fils de Krishnamacharya. Grand yogi issu d’une longue lignée qui remonte au 9ème siécle. Dans les années 1970, il élargissait la notion de viniyoga (terme utilisé dans les Yoga Sutra de Pathanjali) en l’appliquant, non plus uniquement à la méditation, mais directement à la pratique des postures et des techniques respiratoires.

Cette formation complète dure 4 ans et est reconnue par la Fédération Viniyoga internationale FVI (reconnaissance au niveau national et international). Cette durée nous permet d’assimiler l’enseignement du viniyoga par étape et surtout d’approfondir notre propre pratique pour transmettre au mieux à nos élèves. A l’issu de ces 4 ans, je souhaite poursuivre avec une formation en Yogathérapie pour 3 ans.